Hygiène et cosmétique Permaculture

Le CBD : un produit ecoresponsable ?

Depuis le 19 novembre 2019, le CBD est parfaitement légal en France. En effet, après une directive de la Commission européenne, il est devenu interdit « d’interdire l’usage de CBD ». Par conséquent, ce produit s’est rapidement démocratisé pour les nombreux bienfaits qu’il promet. Consommé de différentes manières, le CBD aurait des effets positifs sur le stress et les douleurs chroniques de manière générale. De surcroit, il est important de ne pas confondre le chanvre thérapeutique et le cannabis. Le CBD est une molécule simple qui aurait des effets positifs et surtout pas psychotropes. Le THC, c’est-à-dire l’autre molécule du cannabis est, lui, responsable de l’effet psychotrope. Dans les produits de CBD en France, la teneur en THC ne dépasse jamais les 0,2 %. Par conséquent, seuls les bienfaits du CBD restent. Toutefois, outre l’aspect santé, qu’en est-il de l’aspect écologique de cette production ? S’agit-il réellement d’un remède naturel utilisable au quotidien ? 

Le CBD est-il un remède parfaitement naturel ? 

C’est une question tout à fait louable et nous allons donc tenter d’y répondre. Concrètement, le CBD, déjà, est une plante qui pousse à de nombreux endroits sur terre et de plus en plus à l’heure actuelle. La véritable question réside dans sa production : est-elle polluante ? Comme toutes les productions, il y a des différences importantes à prendre en compte. Déjà, en France, la fabrication des produits de CBD et l’agriculture sont très largement codifiées par des chartes précises, notamment autour de l’écologie. À l’heure actuelle, afin de ne pas ternir le produit et lui rajouter des produits chimiques qui auraient pour effet de produire l’effet inverse sur les personnes, la production est parfaitement écologique. 

Par exemple, pour du thé naturel à la fleur de chanvre, la production doit forcément être entièrement écologique afin d’éviter « d’empoisonner » de quelconque manière le client. De surcroit, comme pour un grand nombre de produits, vous pourrez rapidement vous apercevoir certains sigles spécifiques sur le conditionnement de ces produits. En effet, comme pour les légumes ou les fruits ou autres produits biologiques, vous pourrez retrouver la certification « Agriculture biologique », qui est une certification européenne pour attester du respect du cahier des charges biologiques. 

Une production écoresponsable ? 

Pour aller encore plus loin, il faut prendre en compte l’agriculture de ces plantes. Dans la culture illégale, le cannabis est planté dans des champs ou à l’intérieur des maisons et des serres afin de pousser plus vite. Dans la majorité du temps, pour accélérer la croissance de ces plantes, des radiateurs et des lumières UV sont apposés et cela est hautement polluant, car cela consomme énormément d’énergie. Dans l’agriculture biologique du CBD, tout cela est parfaitement interdit. Dans le cahier des charges de l’agriculture biologique, seuls certains produits sont utilisables et la quasi-totalité est interdite purement et simplement afin d’éviter les problèmes de santé. Dans la culture actuelle, le CBD est récolté de la meilleure des manières en évitant toutes les formes de pollution. Attention toutefois, comme nous vous le disions plus haut, il sera important, pour les clients, de choisir du CBD possédant la certification européenne.