Transition énergétique

Velo electrique: pourquoi finalement sauter le pas de l’ecologie dans votre maniere de vous deplacer?

Pour agir pour l’environnement, il suffit de quelques changements dans vos habitudes. Par exemple, vous pouvez troquer votre moyen de locomotion classique contre un véhicule moins polluant, mais tout aussi confort et rapide. Les grandes entreprises vous laissent le choix : les voitures hybrides ou 100% électriques, les motos électriques ou encore le vélo électrique qui est de plus en plus tendance en France ces derniers temps. 

Commencer par louer votre vélo électrique à chaque fois que vous en avez besoin 

Vous n’avez pas à avoir des milliers d’euros à investir dans un vélo électrique pour sauter le pas de l’écologie. Il existe des entreprises de location qui vous permettent par exemple de tester la performance et le confort de ce genre d’engin avant de sauter le pas. Louer est pratique et plus économique. Pour quelques euros, vous pouvez emprunter un 2 roues en libre-service qui vous conduira n’importe où dans la région. 

Quand vous aurez décidé de sauter le pas, vous pouvez acheter votre vélo électrique cannes pour 1 000 à 3 000 euros environ selon le modèle. Les grandes marques peuvent désormais vous proposer de véhicules d’un style plus classique ou plus sportif, etc. 

Un vélo électrique pour économiser du temps dans vos déplacements

On ne reviendra plus sur le côté écologique du vélo électrique. Non seulement il aide à diminuer l’émission de gaz dans les grandes villes, mais en plus, il réduit la pollution sonore causée par les moyens de locomotion en général. Par ailleurs, c’est un excellent allié afin de vous faire économiser du temps dans vos déplacements. 

Fini les problèmes d’embouteillage. Fini les efforts physiques surdimensionnés pour aller plus vite avec un vélo classique. C’est aussi pratique que confortable, et ce, aussi bien en cas de montée comme sur les routes planes. 

Les marques ont fait quelques efforts concernant l’autonomie de leur appareil au cours des dernières années. Ce qui vous permet aujourd’hui de profiter de véhicule plus performant et plus indépendant. Attention toutefois, les capacités du vélo électrique peuvent impacter sur leur prix. De toute manière, quand bien même vous manquez d’autonomie en cours de route, vous pouvez toujours pédaler ou emporter votre véhicule dans les transports en commun pendant une partie du trajet. C’est aussi un 2 roues plus que maniables. 

Un maximum de sécurité sur la route pour les conducteurs comme les autres utilisateurs de la route

Enfin, et ce, contrairement aux idées reçues, les vélos électriques ne sont pas dangereux. Il suffit de respecter les normes pour que les incidents ne se produisent pas. Par exemple, il faudra respecter les limites de vitesse. Il faut aussi respecter les panneaux de signalisation et éviter de circuler en dehors des pistes cyclables. Il est également nécessaire de porter des casques de protection comme l’exige le Code de la route. De même, sachez que la conduite d’un tel engin n’est autorisée que pour les plus de 16 ans. 

Les vélos électriques sont bridés à 35 km/h maximum. C’est la vitesse autorisée en ville pour les véhicules sans permis de ce type. Ce qui limite les risques en cas de collision.